fbpx

Il y avait anguille sous roche. Motherboard et PCMag ont fait une enquête pour clarifier certaines rumeurs impliquant Avast concernant notre vie privée.

Avast est principalement connu pour son Antivirus du même nom. Gratuit, le logiciel est distribué à travers le monde et équipe une immense majorité des terminaux. Or, il se pourrai que ce même logiciel envoie les données de navigation de l’utilisateur à des tiers. Plus précisément, ce serai Jumpshot, filiale d’Avast qui récupérerait et commercialiserait toutes ces données. Les clients seraient multiples : Google, Microsoft, Coca et bien d’autres. La societé s’est défendue en expliquant que les données ont été correctement anonymisées avant d’être vendues.

Un doute sur l'anonymisation

Il y aurait plusieurs types de données vendues : historique de recherche, coordonnées GPS, horaires etc. Le problème est là : devant un afflux conséquent de données, il devient facile d’identifier une personne en recoupant les pistes, données anonymisées ou non …

Avast s’était déjà fait prendre la main dans le sac il y a quelques temps lors de la découverte d’une extension de la firme qui collectait ce même type de données. A l’époque, des excuses avaient été données et l’éditeur avait certifié qu’il avait « complètement cessé d’utiliser les données des extensions de navigateur à d’autres fins que le moteur de sécurité principal » .

Il est à noter que depuis une des dernières mises à jour, l’antivirus demande si nous souhaitons accepter ce pistage, la firme aura donc anticipé ce problème ? L’expérience peut être ?


La réponse officielle d’Avast complète :

En décembre 2019, nous avons rapidement pris les mesures nécessaires pour répondre aux normes des boutiques d’extensions des navigateurs et nous sommes maintenant conformes à leurs exigences en ce qui concerne nos extensions de sécurité en ligne. Dans le même temps, nous avons complètement cessé d’utiliser les données des extensions de navigateur à d’autres fins que le moteur de sécurité principal, y compris le partage avec notre filiale Jumpshot. Nous veillons à ce que Jumpshot n’acquière pas d’information d’identification personnelle, notamment le nom, l’adresse email ou encore les coordonnées. Les utilisateurs ont toujours eu la possibilité de refuser de partager des données avec Jumpshot. En juillet 2019, nous avions déjà commencé à mettre en place un choix explicite d’acceptation ou de refus pour tous les nouveaux téléchargements de notre logiciel, et nous invitons maintenant nos utilisateurs gratuits actuels à faire un choix d’acceptation ou de refus, un processus qui sera achevé en février 2020. Notre politique de confidentialité détaille les protections que nous mettons en place pour tous nos utilisateurs. Ces derniers peuvent également choisir d’ajuster leur niveau de confidentialité en utilisant le large éventail de paramètres disponibles dans nos produits, y compris le contrôle de tout partage de données à tout moment. Nous nous conformons volontairement aux exigences du RGPD et de la Loi sur la protection du consommateur de Californie (CCPA) en matière de protection de la vie privée pour l’ensemble de notre base d’utilisateurs mondiale. Nous avons une longue expérience de la protection des appareils et des données des utilisateurs contre les logiciels malveillants. Nous comprenons et prenons au sérieux la responsabilité d’équilibrer la vie privée des utilisateurs avec l’utilisation nécessaire des données pour nos principaux produits de sécurité

Avast
Author

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :