Cette année, on se souviendra des  Français de la CES ! Un jeune exposant s’est fait remarquer dans les allées du CES de Las Vegas en présentant la toute première patate connectée au monde. Elle est baptisée sobrement POTATO et est capable de communiquer grâce à un dongle.

Une patate qui a de l'humour

A côté de vrais produits, l’exposant ne s’est pas démonté et a réalisé plusieurs démonstration de son dispositif rangé dans la catégorie « petites innovations ».

Annoncé par son créateur, Nicolas Baldeck,  comme « une des innovations les plus disruptives du CES 2020 », le POTATO serait capable de décoder le langage de la pomme de terre et de le traduire via une connexion Bluetooth selon le communiqué officiel. Pour arriver à une telle prouesse, le dispositif intègre un dongle muni d’une antenne qui se plante directement dans la patate et y tire sa consommation électrique, pratique.

Le tarif annoncé est de 34 dollars, ou 29 pour les 1000 premiers achats. Cette somme est très contenue compte tenu de la possibilité de connaître les pensées d’un légume.

Bon, vous l’aurez compris, cet inventeur en herbe a réussi un grand coup humoristique, la vraie question est plutôt : comment a t’il pu retenir un stand pour lui seul et sa patate lors d’un événement mondial comme le CES de Las Vegas ? Eh bien assez facilement selon lui, il n’a eu qu’à remplir un formulaire et débourser les 1000 dollars afin de réserver une place et le tour était joué. Une blague qui va un peu loin ?

 

Dernière citation : « Pas de câbles. Pas de piles. Potato utilise une technologie de pointe de récupération d’énergie appelée Potat’Ohm. Comment ça fonctionne ? La pomme de terre, elle a des électrolytes. C’est ce que les plantes recherchent ! Et c’est ce qui alimente l’appareil« . Du génie on vous dit !

Author

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :