A moins de s’y connaitre en fruits tropicaux ou d’avoir visité l’Asie, il y a peu de chances que vous connaissiez le durian. Dans ces pays il est considéré comme le « roi des fruits », mais il détient aussi le titre du fruit le plus malodorant au monde. Une grosse coque en forme de bogue de châtaigne, une chair jaune presque moutarde délicieusement sucrée, et une odeur qui fait griller les poils du nez, mais ce sont ses déchets qui intéressent le plus les chercheurs.

Résultat de recherche d'images pour "durian"

En effet, ce fruit possède les caractéristiques d’un super-condensateur, qui permet un stockage d’énergie plus importants et des capacités de charge/décharge bien plus élevées que les condensateurs classiques, et qui paveraient donc la voie à la recharge ultra-rapide de nos appareils.  Un des inconvénients des batteries lithium-ion, c’est qu’en fin de vie il ne reste qu’un tas de déchets chimiques et toxiques. Un super-condensateur utilisant le durian (ou son cousin le jacquier) serait composé d’aérogel (Un aérogel est un matériau semblable à un gel où le composant liquide est remplacé par du gaz) ainsi que de feuilles métalliques et de durian pour remplacer les nanotubes de carbone ou le graphène, afin de réduire l’impact écologique et les coûts de production de cette technologie.

Résultat de recherche d'images pour "aerogel"
Aérogel

Mais le processus de transformation est assez lourd: les chercheurs ont extrait des échantillons du cœur du fruit, qu’ils ont ensuite rincés avec de l’eau ionisée plusieurs fois afin de les nettoyer. Ils sont ensuite placés dans un autoclave pour un traitement à la vapeur pendant 10 heures à 180°c, puis après séchage ils sont des nouveaux lavés à l’eau ionisée et séchés grâce à un procédé de congélation spécifique sous vide à -80°c. Finalement, ils sont chauffés à 800°c pendant une heure, et reposent ensuite toute la nuit en formant le fameux aérogel.

Les chercheurs ont utilisés les produits obtenus pour fabriquer des électrodes en les associant à d’autres matériaux, et concluent que les deux fruits (durian et jacquier) sont des candidats idéaux pour la production de super-condensateurs qui viendraient appuyer les batteries de voitures ou d’appareils médicaux portables par exemple, prolongeant leur durée de vie et améliorant leur capacité.

Résultat de recherche d'images pour "supercondensateur"
Schéma d’un super-condensateur

Le monde qui nous entoure nous réserve encore énormément de surprises et cette découverte permettant l’utilisation d’un produit de la nature pour un usage totalement nouveau n’est surement pas la dernière.

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :