fbpx

Samsung vient d’être épinglé par l’ACCC (Australian Competition and Consumer Commission) l’organisme de protection des consommateurs en Australie, pour publicité mensongère.

Le modèle en question est le dernier fleuron de la marque, le Galaxy S10.

Dans les pubs pour le smartphone que la commission a analysé, la marque laisse entendre que celui-ci serait utilisable sans problème après une immersion dans l’eau, piscine ou mer sans distinction. Mais la réalité est bien différente, avec Samsung qui refuse des demandes de garantie suite à des dégâts d’eau, preuve que le S10 n’est pas imperméable (mais « étanche à l’eau » pour éviter toute déconvenue sur le plan juridique). Le comble, quand le géant Coréen encourage presque ses utilisateurs à utiliser ses produits pendant des baignades ou activités nautiques.

Ce n’est pas tout, le mensonge aurait débuté au Galaxy S7, premier de la marque a être certifié IP68 (résistant à l’eau et à la poussière) et cet argument a été largement utilisé pour vanter leur gamme de smartphones, aussi bien les Galaxy que les Note. La supercherie concernerait environ 300 publicités.En réalité, les tests réalisés pour obtenir la certification IP68 se font en laboratoire, dans de l’eau douce statique. Des conditions bien différentes d’une piscine chlorée ou d’une eau salée.

Trompe moi une fois, honte à toi, trompe moi deux fois, honte à moi

Ce n’est pas la première fois que le groupe Coréen est dans la tourmente pour des raisons similaires:

Actuellement, Samsung se défend en déclarant respecter la loi Australienne, et sort souvent vainqueur de ses procès. Une affaire à suivre de près et en attendant, évitez d’emmener votre smartphone en baignade ou dans la douche !

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :