fbpx

Un journaliste du site ZDNet.fr rapporte que son collègue ingénieur, George, a été abordé dans un parc de New York par des employés de Google, lui demandant si il était d’accord pour participer à une collecte d’informations et de données afin d’améliorer le système de reconnaissance faciale des smartphones de l’entreprise. En échange, il lui était offert une carte cadeau de 5$ utilisable chez Amazon ou Starbucks.  En bon ingénieur et toujours prêt à se sacrifier pour la science, George accepte.

Il lui est alors remis un smartphone dans une coque noire opaque et très épaisse, sûrement pour cacher les formes d’un prototype (Pixel 4 ?)

La suite est simple et connue de tous les utilisateurs de smartphone à reconnaissance faciale, utiliser la caméra frontale en déplaçant son visage afin que l’appareil enregistre les différentes données du visage.

On en vient à se demander comment une personne ayant des connaissances poussées en informatique, peut accepter de vendre ses données biométriques contre un bon d’achat de 5$, ce à quoi George répond :

Google a déjà toute ma vie sur ses serveurs. Et retirer Google de ma vie ne se fera pas d'un point de vue pratique. Je ne me soucie pas vraiment de la confidentialité des données parce que je pense que c'est une illusion de toute façon.

George

Google est une entreprise fascinante, une surveillance et un fichage de masse s’installent progressivement au sein de notre société, et ceux que l’on considère aujourd’hui comme les gentils pourraient s’avérer dangereux si leur expansion n’est pas contrôlée.

Un grand homme a dit un jour : 

Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Un grand homme

A bon entendeur …

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :