Cette semaine, plus de sujets puisque le Récap’ n’est pas paru la semaine passée. Je vous laisse les découvrir:

  • Playstation 5 : le prix et la date de sortie dévoilés par une nouvelle fuite
  • L'humain bat encore la machine, mais pour combien de temps?
  • Le Galaxy Fold a nouveau fuité
  • Des batteries plus puissantes et plus écologiques
  • Un lapin qui se réplique tout seul
  • Le test de la nouvelle râpe à fromage d’Apple
  • Fuite de données chez Facebook, encore.

Playstation 5 : le prix et la date de sortie dévoilés par une nouvelle fuite

Des informations sur la Playstation 5 on récemment fuités sur la toile. Ses informations sont bien sûr à prendre avec des pincettes car rien n’à été confirmé par Sony. Deux modèles serait disponibles ; la version standard qui serait doté d’une capacité de 1To de stockage qui serait vendue environs de 579 euros. Et la version premium qui serait doté d’une capacité de 4To de stockage en SSD et un GPU externe qui augmenterait ses performances graphiques et le ray-tracing aux environs de 899 euros. Avec des tarifs aussi élevés, Sony pourrait passer à côté de son marché. En effet, bon nombre de gamers ne pourront pas se permettre de se l’offrir. Toujours d’après des rumeurs, les précommandes débuterons le 20 mars prochain et la date de sortie serait pour le vendredi 4 décembre 2020 afin de profiter de la période des fêtes de fin d’année.

L'humain bat encore la machine, mais pour combien de temps?

Il y a peu nous vous parlions d’un drone ultra rapide équipé de turbines qui explose tous les records de vitesse. Et pour rester dans le thème, on se penche aujourd’hui sur un affrontement homme machine un peu particulier Une course de drone entre un champion du monde de la discipline et.. une IA. Plus précisément un drone suréquipé en capteurs pour lui permettre de rivaliser avec un professionnel. C’est lors de la Drone Racing League au Texas que la course a eu lieu, opposant le Canadien Gabriel Kocher aka Gab707 au poulain de la Team MAVLab basée aux Pays-Bas. Équipé de deux processeurs NVIDIA et de quatres caméras, la machine avait déjà vaincu haut la main ses homologues lors d’une course de drones autonomes. C’est cette victoire qui a qualifié l’équipe pour affronter le champion humain, mais le résultat ne fut pas le même. Avec un temps de 6 secondes pour Gab707 et 11 pour le drone, l’expérience a prouvé que l’IA n’est pas encore prête à dépasser son créateur sur des performances aussi poussées, qui demandent un temps d’analyse et de réaction extrement court et qui s’obtient par des années de pratique. L’élève n’a pas encore dépassé le maître, mais ça ne saurait tarder et les futures compétitions pourraient devenir bien plus intéressantes qu’elles ne le sont déjà.

Le Galaxy Fold 2 a à nouveau fuité!

Depuis quelques temps circulent d’énigmatiques photos d’un smartphone pliable dans un sens encore jamais vu, et selon les dernières rumeurs il s’agirait ni plus ni moins que du Galaxy Fold 2 !
En effet, on retrouve l’interface chère à Samsung, lé célèbre One UI, suivi d’un écran poinçonné à la mode Samsung Galaxy Note 10.

Le format clapet confirmé?

La première chose que l’on remarque est le format : ici on change et prend à contre-pied le principe du Galaxy Fold en passant au mode clapet. Ce choix n’est pas sans conséquences, on remarque les énormes bordures et toujours un seconde écran extérieur, largement revu à la baisse (pour un prix plus abordable ?).
Samsung voit grand, si grand que la marque prévoirait de vendre plusieurs millions d’unités de smartphones pliables d’ici quelques années. C’est bien parti, puisque 500 000 Galaxy Fold seraient déjà vendus malgré un prix ahurissant de plus de 2000€. Une nouvelle ère vous avez dit ?

Des batteries plus puissantes et plus écologiques

Le centre de recherches IBM Research Battery Lab vient d’annoncer avoir pu créé des accumulateurs (batterie) plus puissants et plus écologiques. Cette fois, fini le cobalt et le nickel (qui sont des métaux lourds utilisés pour les batteries au Lithium et dont l’impact écologique et éthique comporte de nombreux problèmes). Pour les remplacer, les chercheurs privilégient des métaux plus légers que l’on trouve dans l’eau de mer. Cela permet de rendre leur extraction plus durable. Autre avantage: le point d’inflamabilité est particulièrement élevé (suite à la mise au point d’un nouvel électrolyte liquide. C’est au total « trois nouveaux matériaux différents et propriétaires » qui ont été trouvés.
Tout cela s’annonce très positif pour la migration écologique qui prend marche.

Un lapin qui se réplique tout seul.

Et si un objet inanimé avait la faculté de se reproduire à l’infini comme un lapin ? C’est cette idée qui a poussé l’équipe de Yaniv Eirlich, figure du stockage ADN et chercheur en sciences informatiques, et celle de Robert Grass, professeur en chimie et biosciences appliquées, inventeur du support permettant le stockage de l’ADN à collaborer. Ils ont donc imprimé en 3D un lapin, dans lequel ils ont implanté toutes les informations nécessaires à sa fabrication dans des brins d’ADN. Une part de vivant dans du synthétique en quelque sorte. Pour les novices, le stockage ADN consiste à utiliser les bases ADN azotées adénine, cytosine, guanine et thymine (A C G T) comme des 0 et des 1 binaires, appelés bits en informatique classique. L’information telle que nous la voyons et lisons est convertie en une suite de 0 et 1 afin d’être exploitables par une machine. Fin de la leçon. La quantité de ces bases dans l’ADN qui compose toute chose vivante permet de stocker la quantité astronomique d’un milliard de gigaoctet de données sur une surface d’un mm3. Impressionnant n’est ce pas ? Et cela l’est d’autant plus que la durée de vie de ce support de stockage est quasi illimitée contrairement au CD qui ne dure qu’environ 30 ans. Problème, l’ADN est très fragile et nécessite beaucoup de précautions pour ne pas être détruit ou altéré, autant dire tout le contraire d’un passage dans une imprimante 3D. C’est là que Grasse intervient avec des nanofibres de verre qui enveloppe l’ADN et le protège pendant l’impression. En prélevant un petit morceau de l’oreille du lapin, ils ont pu le reproduire 5 fois et le plus surprenant est que les copies possèdent aussi l’ADN contenant l’information. Imaginez maintenant que chaque lapin en sortie de l’imprimante en alimente deux autres, puis quatres autres, et c’est comme ça qu’on coule un navire pirate. Vieille superstition de matin à part, la prouesse est remarquable et les applications sont illimitées. Le numéro de série d’un produit pourrait être implanté directement dans l’objet sans possibilité d’altération, permettant une traçabilité accrue ou l’identification de contrefaçons par exemple. Mais la démocratisation de ce procédé n’est pas prévue pour tout de suite, la fabrication d’un seul lapin ayant coûté environ 1800€, la synthèse des brins d’ADN étant responsable d’un prix aussi élevé.

Le test de la nouvelle râpe à fromage d’Apple

Quand Apple a dévoilé le nouveau Mac Pro, nombreux sont les internautes qui se sont moqués du design. Avec ses nombreux trous en façade, certains y ont vu une râpe à fromage. Si la comparaison en reste là, les équipes de iFxit sont allés encore plus loin. En effet dans l’une de leurs vidéos, ils ont souhaité voir si le châssis du Mac pouvait effectivement faire office de râpe à fromage. Test qu’ils ont effectué suite au démontage de la machine. Et comme vous vous en doutez, le Mac Pro ne fait absolument pas une bonne râpe à fromage. Si vous tentez de reproduire « l’expérience » bon courage pour le nettoyer car le passage au lave vaisselles est fortement déconseillé.

 

Fuite de données chez Facebook, encore.

C’est encore un triste jour pour la vie privée sur le net et c’est le « champion » de cette catégorie qui est encore sous les projecteurs : Facebook investigue actuellement une possible fuite de données massives concernant 267 millions d’utilisateurs, plus particulièrement leur numéro de téléphone, noms et identifiants qui se sont retrouvés sur le darkweb. Il n’est pas précisé si les mots de passe font partie des informations compromises mais nous vous recommandons de le changer par mesure de sécurité. L’alerte a été donnée par le chercheur Bob Diachenko et relayée par le site Comparitech, entraînant la disparition de la base de données volées. L’attaque semble venir du Vietnam et aurait été réalisée grâce a des robots qui copient toutes les données accessibles pour les rassembler et ensuite les vendre, ces données ayant une valeur commerciale sur le darkweb puisqu’elles constituent un carnet d’adresses et de numéros utilisables pour du phishing (hameçonnage). Contacté par l’AFP, le porte parole de Facebook affirme que ce vol a dû avoir lieu avant la prise de mesures pour renforcer la sécurité, qui faisait aussi suite à un précédent vol affectant 400 millions d’utilisateurs. A ce sujet Facebook n’avait confirmé que la moitié du nombre annoncé.

Joyeuses Fêtes!

Pas d’articles la semaine prochaine, mais on revient le 30/12 pour le dernier article de 2019. Joyeux Noel! 

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :