fbpx

Comme chaque semaine depuis maintenant un mois et demi, nous nous retrouvons ce vendredi pour un nouveau Récap’ de la Semaine. On ne verra que quatre sujets cette semaine car le dernier est plus long, les voici:

  • Plus d'infos sur le smartphone pliable de Xiaomi
  • Evitez d'endommager vos écrans pliables
  • Des chercheurs ont trouvé une nouvelle façon de faire des hologrammes.
  • Google a nouveau visé par une plainte, et cette fois ça s'annonce mal.

Plus d'infos sur le futur smartphone pliable de Xiaomi.

Le smartphone pliable de Xiaomi se précise. En septembre dernier, le Mi Mix Alpha surprenait les concurents avec son écran sans bordure avec « 180% de ratio taille écran ». Aujourd’hui, la suite de ce concept se précise avec la fuite d’un brevet présentant ce qui pourrait bien être son successeur. Il faut dire que le design présenté sur ce brevet ressemble comme deux gouttes d’eau au Mi Mix Alpha, à l’exception près que ce futur modèle est pourvu d’un écran pliable de la même manière que le Huawei Mate X. La disposition des caméras et de l’écran reprendrait cependant exactement celui du Mi Mix Alpha, ce qui laisse dubitatif quant a l’utilité d’un tel modèle. A noter que Xiaomi prépare en interne l’arrivée de son smartphone pliable depuis quelques temps déjà. Une vidéo avait été dévoilée en début d’année, présentant un écran pliable en trois parties. Il n’y a donc aucun doute que la marque chinoise cherche a pénétrer ce secteur, tout en expérimentant divers form-factor. L’arrivée d’un tel smartphone chez Xiaomi n’est plus qu’une question de temps.

Évitez d'endommager vos écrans pliables

Après des années de développement, les smartphones pliables arrivent petit à petit sur le marché. Cette année trois modèles ont étés présentés : le Galaxy Fold, le Mate X et dernièrement le Moto Razr. Comme la technologie n’est pas encore vraiment démocratisée, les prix pour remplacer l’écran sont exorbitants ! Contrairement à un smartphone classique, l’écran n’est pas protégé par du verre mais par une matière souple qui s’abîme plus facilement. Huawei a dévoilé les prix des différents composants du Mate X. Compter 7080 Yuans soit environ 900 euros pour remplacer son écran flexible. C’est qui correspond au prix d’un Samsung Galaxy Note 10. Samsung quant à lui propose gratuitement pendant la première année d’utilisation de remplacer l’écran contre une franchise de 130€. Le coût hors garantie pour le remplacement de l’écran est de 600 euros selon Buisiness Insider.

Des chercheurs ont trouvé une nouvelle façon de faire des hologrammes.

Les scènes de science-fiction où les personnages manipulent des hologrammes comme des objets lambdas pourraient bientôt devenir réalité. Des chercheurs de l’université du Sussex ont réalisé un hologramme 3D en utilisant non pas des lasers, mais une bille en polystyrène de 2mm. Cette petite bille est placée entre deux plaques équipée de hauts parleurs qui produisent des ultrasons. Ces ultrasons créent une poche d’air qui place la bille en lévitation, et la déplacent ensuite dans la direction choisie à « très grande »vitesse. 8,75 mètre par seconde plus précisément, ou 32km/h. Mais la taille de la bille est étudiée pour que son déplacement créé une image rémanente et modélise un objet pour l’observateur. Le tout est éclairé par des LEDs pour rendre l’objet plus visible. Grâce à ce procédé ils ont aussi réussi à produire des sons avec la bille, ce qui augmente le réalisme étant donné que le bruit viendra de l’objet et non des plateformes qui l’entoure. C’est grâce aux ultrasons que la sensation de toucher l’objet est possible en les produisant à une fréquence qui rend l’air « palpable ». Les possibilités sont vastes d’après les inventeurs de cette technologie et elle pourrait être appliquée dans le domaine de la médecine par exemple en remplaçant la bille par des traitements ou des matériaux qui pourront être traités sans les toucher.

Google a nouveau visé par une plainte, et cette fois ça s'annonce mal.

L’Alliance de la presse d’information générale et le Syndicat des éditeurs de la presse magazine ont déposé plainte vendredi, suivis mardi par l’Agence France-Presse (AFP), ont indiqué ce mercredi les trois organisations. Elles avaient annoncé leur volonté de déposer plainte dès Octobre envers Google et son non respect du droit voisin.

Le « droit voisin » qui fait polémique

Au coeur du débat: le « droit voisin », un droit approchant du droit d’auteur, créé au bénéfice des petits éditeurs de presse et agences de presse par une directive européenne votée début 2019. Il doit permettre aux éditeurs de journaux et aux agences de presse de peser dans les négociations avec les géants du numérique  pour la réutilisation de leurs contenus sur la Toile. La France est le premier membre de l’UE à l’appliquer. Google, qui détient un quasi-monopole sur la recherche en ligne, a refusé d’entendre parler de toute négociation et a ajouté de nouvelles règles appliquables depuis peu et qui rspectent la loi: les sites d’information doivent accepter que le moteur de recherche utilise gratuitement des extraits de leurs articles dans ses résultats. Sans quoi leurs informations sont bien moins visibles dans le moteur de recherche, avec pour conséquence un référencement moindre, autant dire la mort dudit site.

Plus de 1000 soutiens

Grâce à leur plainte, les petits médias demandent des mesures conservatoires pour que la loi puisse s’appliquer et dénoncent un abus de pouvoir. L’Autorité de la concurrence s’était déjà saisie elle-même de cette affaire, Google rejettant toute faute. « Google aide les internautes à trouver des contenus d’actualité auprès de nombreuses sources et les résultats sont toujours basés sur la pertinence, non sur des accords commerciaux« . Porte parole de Google, fin Octobre.
Le soutiens aux opposants de Google ne se sont pas fait attendre : plus de 1500 personnes ou groupes se sont manifestés : créateurs, artistes, collectifs et journalistes donnent de leur voix pour faire bouger les choses. A suivre.

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :