fbpx

Cybertruck : un véhicule venu du futur !

Voilà maintenant 7 ans qu’Elon Musk parle de son Cybertruck. Il a été dévoilé au public ce vendredi. Le cybertuck est un pickup électrique aux allures futuriste.
Certains diront qu’il n’a fallu aux designers que quelques minutes et quelques coups de crayons à la règle pour concevoir ses lignes simplistes et brutes. Les observateurs plus tempérés se régaleront de ce design peu commun aux courbes absentes  et que tesla a changer leur référence esthétique familière. Le Cybertruck ne ressemble à aucun autre véhicule de série existant. Que l’on aime ou pas, la style est totalement futuriste.

Mais ce débat sur l’esthétique du pickup est finalement secondaire au regard de l’enjeu joué par Tesla. Car il ne s’agit pas d’un véhicule unique produit à quelques exemplaires que s’arracheront les plus grosses fortunes. Le Cybertruck s’attaque à un marché hautement stratégique notamment aux Etats- Unis ou les pickups ont les volumes de vente les plus élevés chaque année. Ce sont donc avant tout les performances et les prestations en tant que véhicule utilitaire qui feront de ce pickup une alternative crédible à la concurrence existante et à venir.

Le Cybertruck annonce une autonomie de 400, 500 ou 800 kilomètres suivant le pack de batteries choisi. Il peut transporter jusqu’à 1,5 tonne de charge utile et est capable de tracter jusqu’à 6,3 tonnes dans sa version 4 roues motrices.
Elon Musk avait promis les performances d’une Porsche 911. Sur le papier, cela semble être les cas puisque Tesla annonce un 0 à 100 en 2,9 secondes à voir en test.
Une suspension pneumatique permet d’augmenter la garde au sol. Par ailleurs le compresseur embarqué, peut aussi servir à travailler avec des outils pneumatiques. Des prises électriques 110/220 V sont intégrées pour y brancher de l’outillage.
La benne pourra être configurée selon l’usage avec, notamment un volet coulissant ou un auvent qui le transforme en tente de camping avec cuisine intégrée.
Lors de la présentation Elon a aussi présenté un quad électrique au même design que l’on peut monter à l’arrière et y recharger sa batterie.

Le style du Cybertruck a un coté un peut militaire qui inspire un sentiment de robustesse. Cela se traduit dans les faits par une carrosserie monocoque faite d’un acier inoxydable laminé à froid ultra-dur 30X dont SpaceX va se servir pour construire son vaisseau StarShip.
Pour prouver sa solidité, Elon a invité sur scène un de ses collaborateurs qui a donné un gros coup de masse sur une des portières, laquelle ne présentait pas la moindre égratignure. Les choses se sont en revanche moins bien passées pour le test des vitres. Elon s’attendait à avoir le même résultat que sur la portière mais ça ne s’est pas passé comme prévu. Les vitres se sont fracassées, provoquant un rire gêné de la part du patron de Tesla qui a promis de réparer ça.
Les ingénieurs auront largement le temps d’y travailler car la production démarrera d’ici la fin 2021.

Venons en enfin au prix. Tesla annonce un tarif de base à 39.900 dollars pour la version propulsion, 49.000 dollars pour le modèle intermédiaire quatre roues motrices avec deux moteurs et 69.900 dollars pour celui avec trois moteurs. Des prix raisonnables pour le marché. Pas mal de choses risquent de bouger d’ici le lancement du Cybertruck. Mais Elon Musk a encore réussi à bousculer les codes.

Author

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :