fbpx

Alors que AMD vient de sortir sa deuxième génération de puces Ryzen basée sur l’architecture zen, Intel nous annonce sa neuvième génération de puces, avec enfin quelques « petites » évolutions qui pourraient contribuer à une course toujours plus acharnée entre les deux principaux fabricants de processeurs.
Avant d’aller plus loin, nous allons revoir rapidement les derniers épisodes de cette bataille entre les bleus et les rouges. Si vous lisez régulièrement mes articles, vous avez sûrement déjà lu celui-ci qui récapitule les nouveautés (pas très nouvelles d’ailleurs…) de la huitième génération de processeurs Intel, ou celui-là qui évoque la première génération de processeurs Ryzen. Je vous invite à lire ou relire ces deux articles si vous souhaitez vous remettre à niveau pour la suite.

La deuxième génération de processeurs Ryzen

Le 19 avril 2018, AMD lançait la deuxième génération de processeurs Ryzen, gravés en 12 nm. Quatre modèles correspondant au milieu et haut de gamme pour particuliers, étaient disponibles à cette date (voir tableau ci-dessous)
Nous retrouvons donc deux processeurs Ryzen 7 à 8 coeurs physiques et 16 coeurs logiques, et deux autres puces Ryzen 5 à 6 coeurs physiques et 12 coeurs logiques. Il s’agit au final de « grands frères » de la première génération, qui bénéficient comme dit plus haut d’une gravure en 12 nm (qui permet de monter un peu plus en fréquence). AMD accompagne cette nouvelle génération de processeurs de deux nouveaux chipsets, x470 pour le haut de gamme avec overclocking et du chipset milieu de gamme b450. Très peu d’informations sur ce b450, et le x470 n’apporte pas grand chose. Précisons de suite qu’il est tout à fait possible de mettre un processeur Ryzen deuxième génération sur une carte mère x370 de première génération, moyennant une mise à jour du bios (je vous invite fortement à vous méfier si vous choisissez cette option, votre carte mère x370 ne détectera pas votre Ryzen 2ième génération sans la mise à jour du bios !!).
Avec cette génération, on sent qu’AMD veut revenir sur le devant de la scène au niveau des processeurs. Trop longtemps distancés pour l’équipe bleue, avec ces nouvelles puces, AMD rattrape clairement son retard et bouscule l’ultra leader du marché des micro-processeurs, à savoir Intel. Cette nouvelle génération de processeur Ryzen est plus mature, les « erreurs de jeunesse » ont apparemment été assimilées et corrigées, puisqu’il n’existe quasiment plus de problèmes de compatibilité avec la mémoire vive, et que les problèmes de sondes de température des Ryzen 7 de première génération ont été réglés.

La neuvième génération de processeurs Intel

Après une huitième génération plutôt correcte mais qui a apporté peu de nouveautés (la plus notable étant sûrement le passage à 4 coeurs physiques sur les processeurs i3), Intel annonce sa neuvième génération de processeur pour la rentrée de septembre. Nous allons entrer un peu plus dans les détails ci dessous.
Dans les tableaux ci-dessous, on remarque immédiatement l’absence des i7 9×00 qui sortiront certainement plus tard dans l’année. On remarque une très légère augmentation de la fréquence par rapport aux processeurs de la génération précédente, de l’ordre de 100 mhz à 200 mhz. La vraie nouveauté de ces puces qui risque de faire plaisir aux gamers et overclockers réside dans la conception même de la puce, puisqu’une rumeur persistante depuis quelques semaines indiquerait que le die et l’IHS seraient maintenant soudés. Pour faire simple, le die est la partie électronique du processeur (ou sont effectués les calculs) et l’IHS est une coque de protection. Jusqu’à maintenant, de la pâte thermique (favorisant les échanges caloriques) était installée entre le die et l’IHS, ce qui était critiqué par bon nombre de personnes, et la qualité de la pâte thermique laissait quelque peu perplexes certains adeptes de l’overclocking. Avec cette soudure les stratégies de refroidissement s’avèrent potentiellement plus efficace. Affaire à suivre donc, puisqu’il s’agit d’une rumeur, comme beaucoup de choses sur cette génération de processeur puisqu’Intel n’a toujours pas fait d’annonce oficielle. Apparemment, les nouveau i3 et i5 ne profiteraient pas de la technologie hyperthreading, qui permet de doubler le nombre de coeurs physiques du processeur. Cette technologie sera surement réservée aux futurs processeurs i7.
Dans les tableaux ci dessous, on note également que le chipset haut de gamme actuel (z370) va être remplacé par un nouveau chipset z390. Espérons que les processeurs de 9ième génération pourront être installés sur une carte mère équipée d’un chipset z370, ce problème faisant défaut à Intel depuis quelques générations de processeurs. il faudra être vigilant lorsque plus d’annonces seront faites.

Conclusion

Alors que AMD poursuit sa course de manière effrénée pour rattraper son retard sur son prinipal concurrent, on sent qu’Intel commence à se réveiller doucement et à prendre enfin la mesure du retour avec éclat de l’équipe rouge. En effet, Intel commence à montrer plus d’intérêt aux consommateurs, qui réclamaient depuis un oment une meilleure solution pour le refroidissement du processeur. Ce serait apparemment chose faite avec cette neuvième génération de puces, nous en sauront plus à la sortie de celles-ci. Néanmoins, Intel va devoir travailler d’arrache pied pour ne pas laisser passer AMD devant, puisque les rouges annoncent des processeurs gravés en 7 nm pour 2019, alors que Intel a repoussé la gravure en 10 nm à 2020. AMD utilise également une politique tarifaire agressive puisque les ryzen première génération ont vu leurs prix baisser avant la sortie des 2ième génération. Il est maintenant clair qu’AMD se redonne les moyens de déstabiliser plus sérieusement Intel, qui a profité longtemps (à tort ?) de sa place d’ultra-leader. Nous verrons tout ceci dans quelques mois lorsque les premiers tests de cette nouvelle génération de puces Intel sortira. Dans tous les cas, la bataille des processeurs est belle est bien relancée, pour notre plus grand bonheur et surtout celui de notre portefeuille.

Sources : numerama.com, tomshardware.fr, hardwarecooking.fr

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :