Bonjour les amis, aujourd’hui je souhaite vous faire découvrir un nouvel univers.
Nous vous avions demandé il y a quelques semaines sur notre page Facebook si vous étiez intéressé de découvrir l’univers du vapotage, et vous aviez répondu positivement.

Comme beaucoup d’entre-vous, j’ai été un grand fumeur, ma consommation était d’un paquet pour deux jours, jusqu’au jour où un ami m’a motivé pour arrêter tout simplement la clope et ainsi me lancer dans le monde de la vape, un monde qui ne m’intéressait pas du tout initialement, mais qui m’a conquis après coup, puisque aujourd’hui ça fait 7 mois maintenant que je n’ai pas touché à “une tueuse”.

Assez parlé de moi, voici donc notre première revue, grâce à la marque Ijoy qui nous a fourni deux produits, dont celui d’aujourd’hui, le Diamond VPC Kit.

Voici les caractéristiques de notre produit:

Modèle Diamond VPC Kit
Typologique du client Kit pour débutant souhaitant arrêter de fumer
Dimensions (de la box) 60 x 34 x 27mm
Batterie Environ 1400 mAh
Diamètre du pod 22mm
Dimensions du pod 19 x 37mm
 Capacité du réservoir 2 ml
Fourchette wattage 1 à 45 W
Poids du kit Environ 120 g
Connectique (box) Pin 510

Ijoy est une marque chinoise répandue dans ce domaine, cette fois elle nous propose une box électronique qui peut à la fois être utilisé avec tout type d’atomiseur équipé d’un pin 510, ou avec un pod grâce à l’adaptateur fourni dans le kit.

L’utilisation d’un pod nécessite des sels de nicotine, que vous pouvez trouver sur internet ou dans les boutiques spécialisées. Ces sels de nicotine permettent de combler au manque dû à l’arrêt de la cigarette grâce au taux de nicotine élevé (20mg, taux légal en Europe). Vaper des sels de nicotine ne donne pas autant de nicotine dans le sang qu’une cigarette classique, il faudra vaper environ 5 minutes en utilisation “habituelle” (comme-ci vous fumiez) pour atteindre un taux de nicotine presque équivalent.

Ce kit sert donc très clairement à arrêter de fumer sans prendre autant de risque de se lancer sur la cigarette électronique “classique”, d’autant plus que la batterie intégrée de 1400 mAh environ vous permettra de vapoter l’équivalent d’un paquet de cigarette.

Vous avez donc dans ce kit une box électronique pouvant donner jusqu’à 45 watts, avec une connectique en 510, et ce fameux pod avec son adaptateur qui vous permettra de connecter le pod fourni ou même d’autres pods compatibles.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Il suffira de soulever le driptip (l’embout supérieur) pour retirer le pod de son adaptateur pour en connecter un autre.

Pour remplir le réservoir du pod fourni, il suffira de retirer le capuchon en silicone pour laisser apparaître l’ouverture servant à le remplir. La résistance est intégrée, il faudra donc changer le pod une fois la résistance en fin de parcours.

Il existe deux types de vape, vous avez la vape en inhalation indirecte et la vape en inhalation directe.
Lorsque vous aspirez sur une cigarette classique, l’aspiration est assez difficile puisque l’air doit passer à travers le tabac puis le filtre, ce qui rend le débit d’air très restrictif. Pour inhaler la fumée, nous creusons donc les joues de plus en plus puis vient une dépression avec notre bouche, puis ensuite ce qui provoquera ce petit raclement de fond de gorge cher à tous fumeurs (que l’on surnomme le hit), nous “avalons” la fumée, ce qui permettra d’amener cette fumée dans vos poumons. Cette façon d’inhaler est donc en 2 temps, la bouche puis les poumons, nous appelons ça l’inhalation indirecte.

Nous avons donc son opposé, l’inhalation directe, qui est relativement beaucoup plus simple, elle consiste à se passer de la première étape, et à inspirer la fumée directement de l’atomiseur vers les poumons en une seule aspiration, d’où le nom d’inhalation directe.

Pour l’arrêt de la cigarette, c’est bien l’inhalation indirecte que nous iront chercher et pour deux raisons, d’éviter dans un premier temps de changer nos habitudes, puis pour provoquer le “hit” en gorge, l’effet qui par moment vous fait tousser après une latte, caractéristique de la cigarette classique (dû au taux élevé de la nicotine).

Sur ce kit, nous retrouveront pas forcément de vape très serrée (ce qui pourrait frustrer au début). En mode “Pod“, pour les débutants, la box délivrera automatique la puissance nécessaire pour vaper convenablement, mais pour les initiés, le mode “Power” vous permettra de régler vous-même la puissance que vous souhaitez (je conseille une vape à 13 w, pour conserver les saveurs et avoir un hit satisfaisant).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comme annoncé plus tôt, l’adaptateur fourni permettra d’utiliser le réservoir fourni

ou d’autres provenant d’autres marques (iJoy annonce 3 pods adaptables, les JWell, Myle et Juno, mais d’autres pods peuvent fonctionner, il suffit d’utiliser le cylindre en mousse qu’on trouve dans le kit, permettant d’utiliser des réservoirs de forme ovales, restera plus qu’à vérifier que leurs connecteurs de l’adaptateur correspondent).

La révolution ici est la box puisque contrairement aux pods habituels, la batterie est une vraie box électronique équipée d’une connexion 510 standard, qui permettra de visser n’importe quel atomiseur (en utilisant le mode “Power” qui permettra de paramétrer le wattage voulu).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La box se recharge via le port USB, ce qui me permet de parler d’un gros point noir, puisqu’il est impossible de vaper lors de la recharge, chose inhabituelle maintenant puisque la majorité des box sur le marché le permet, attention donc à ne pas tomber en rade de batterie.

Pour accéder au menu de la box, il suffira d’appuyer sur le bouton de mise à feu trois fois d’affilé puis naviguer dans le menu grâce aux boutons +/-, vous pourrez découvrir les modes “Power” et “Pod” mentionnés plus tôt, puis d’autres modes mais qui ne nous concerneront pas puisque utilisable avec des pods fermés américains, nous nous limiterons donc aux deux modes précédemment mentionnés.

Côté design, nous avons une toute petite box, plutôt bien construite, simple et agréable à utiliser. Une barre  sur le côté vous permettra de fixer une dragonne fourni dans le kit.

iJoy n’est pas forcément connue pour être une marque standard, mais plutôt grâce à ses produits innovants mais très improbables, souvent au détriment de la qualité, mais reste que cette box reste assez intéressante.

Notre prochaine revue concernera donc un deuxième pod, cette fois beaucoup plus classique, puisqu’il s’agira du Kit IVPC, d’Ijoy également.

Voici la note de ce Diamond
  • Diamond VPC Kit
3

Note finale

Ce kit obtient la note de 3/5. Je vous le recommande!

Author

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :