fbpx

La guerre entre Amazon et Microsoft pour des contrats avec le Pentagone a commencé.
En effet, l’entreprise fondée par Jeff Bezos soupçonne un manque d’objectivité de la part du gouvernement américain dans l’attribution de l’énorme contrat qui pourrait avoir un impact important sur l’avenir de ce marché en plein boom.
Au-delà de l’enjeu financier et de concurrence, les deux géants tentent de mettre un pied dans les infrastructures informatiques de l’administration américaine.

La direction d’Amazon a annoncé qu’elle portait un recours devant le la cour des réclamations fédérales. La compagnie veut contester le choix de Microsoft par l’état Américain portant sur le projet d’infrastructure de défense JEDI (Join Entreprise Defense Infrastructure). Quand on apprend que les montants liés au contrat dépassent les 10 milliards de dollars, on peut comprendre l’acharnement de Jeff Bezos, d’autant plus qu’il ne s’agit pas forcément d’argent qui est en jeu (pas que).

Il est bon de préciser qu’outre le montant de 10 milliards de dollars, l’enjeu principal de ce contrat est l’intégration de la gestion des données de la défense Américaine, le remporter revient à récolter une reconnaissance internationale ! 

Tenable ce recours ?

AWS, la branche Web Service d’Amazon, justifie le recours de deux façons : 

  • L’entreprise estime que son service est meilleur que celui de Microsoft
  • Jeff Bezos estime que l’antipathie de Donald Trump envers lui a pesé dans la balance

 » AWS est particulièrement expérimenté et qualifié pour fournir la technologie critique dont l’armée américaine a besoin, et reste déterminé à soutenir les efforts de modernisation du DOD. Nous pensons également qu’il est essentiel pour notre pays que le gouvernement et ses dirigeants élus gèrent les achats de manière objective et sans influence politique. De nombreux aspects du processus d’évaluation de JEDI comportaient des lacunes évidentes, des erreurs et des préjugés indéniables. Il est important que ces questions soient examinées et rectifiées« 

Cette bataille économique est en passe de devenir diplomatique : en effet, le patron d’Amazon possède également plusieurs journaux et chaines de télévision, ça compte. Enfin, il ne faut pas oublier qu’un choix ne se porte pas uniquement sur l’aspect technique et que beaucoup d’éléments entrent en  jeu.
A suivre …

Author

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :