fbpx

C’est en juillet 2018 que Xiaomi a commencé d’introduire dans ses roms l’anti-rollback. Cette sécurité sert principalement à éviter un retour sur une rom antérieure à celle présente sur votre téléphone et donc de revenir entre autre chose sur le patch de sécurité Google.

Seulement voilà, cet anti-retour en arrière peut parfois poser problème si la dernière mise à jour bug ; en effet si le patch de sécurité n’est plus le même impossible alors de flasher la rom précédente au risque de voir son smartphone chéri se transformer en cale livres inutilisable.

Il existe pourtant, à quelques conditions restrictives à respecter impérativement, un moyen d’éventuellement revenir en arrière.

Longue attente pour déverrouiller son bootloader, anti-rollback et flash EDL

  

Avec son expansion en dehors de Chine, Xiaomi a segmenté ses différents modèles de téléphones : réservés à la Chine, réservés à l’Inde, réservés à l’Europe…

Seulement voilà, certains modèles réservés au marché chinois ne sont jamais proposés sur les autres marchés, cela entraîne donc une importation de ces modèles, notamment chez nous, n’ayant pas les services Google intégrés et étants uniquement en anglais et mandarins.

Avant l’arrivée de Xiaomi sur le marché Européen, il suffisait, avec quelques connaissances et de la patience, de flasher la bonne rom avec les services Google et le français intégré (au passage, merci à Miui France d’avoir œuvré si longtemps pour notre plaisir). Seulement voilà, certains revendeurs ont profité de cette liberté pour flasher leur propre rom modifiée apportant alors pour un grand nombre de malware, de logiciels espions, voire rendant le téléphone inflashable avec une rom officielle.

Cette façon de faire des revendeurs a entraîné le blocage du bootloader et le temps d’attente pour pouvoir le débloquer. Mais voilà, les 30 à 60 jours d’attente n’ont pas freinés les installations de roms douteuses; Xiaomi a donc mis en place l’anti-rollback (c’est aussi une demande de Google pour toujours avoir le dernier patch de sécurité, entre autre).

Il existe un flash dit profond, le flash EDL qui permet le retour à un état d’usine du téléphone, mais ce n’est pas à la portée de tout le monde.

La protection anti-roolback

Le tableau ci-contre nous donne certains des téléphones où l’anti-rollback est activé. Nul doute que cette liste évolue dans le temps ; il existe néanmoins un moyen de vérifier l’anti rollback sur son téléphone (image de XDA).

 

Comment vérifier l’anti-rollback ?

Pour éviter de flasher une rom douteuse ou trop ancienne sur son téléphone,  un index est inséré dans la routine de flash. Cet index est vérifié au flash, il est donc possible de le vérifier et de regarder celui de la rom fastboot.

Pour pouvoir outrepasser la protection :

  • Si l’index actuel du rollback est inférieur à l’index du rollback de la rom fastboot à flasher, alors la rom sera flashée et l’index courant sera mis à jour avec sa nouvelle valeur afin qu’il y ait correspondance entre les index.
  • Si l’index courant du rollback est égal à l’index du rollback de la rom fastboot à flasher, alors la rom sera flashée et l’index restera le même.
  • Si l’index de votre téléphone est supérieur à celui de la rom fastboot à flasher, alors la rom ne sera pas flashéeATTENTION : TWRP ne vérifie pas l’index du rollback ce qui entraîne la casse de votre téléphone si vous flashez avec TWRP.

Comment trouver l’index ?


Si vous ne savez pas ce que vous allez faire à partir de maintenant, il est prudent de ne pas aller plus loin.

Si vous continuez tout de même, toutes les manipulations que vous allez faire sont de votre responsabilité, personne d’autre que vous ne pourra être tenu pour responsable des éventuels dommages causés.

Ni mitechs.fr ni moi-même ne pourront être tenus pour responsable des dommages que vous pourriez causer à votre téléphone


Vous allez avoir besoin du SDK Google sur votre ordinateur.
Une fois installé, il faut lancer dans le dossier platform-tools fastboot.exe

Là, il faut lancer en mode administrateur la fenêtre de commandes Windows et  :

  1. Redémarrer le téléphone en mode fastboot
  2. Entrer la commande suivante : fastboot getvar anti
  3. S’il n’y a pas de réponse, l’anti-roIlback n’a pas encore été activé. Si vous obtenez un nombre alors il s’agit de votre index de rollback.

Comment trouvez l’index de la rom fastboot

  1. Télécharger la rom rom fastboot de votre téléphone sur votre PC et dezipper la.
  2. Récupérer le fichier flash-all.bat .
  3. Ouvrer flash-all.bat dans un éditeur de texte comme Notepad++ ou le bloc notes de Windows et chercher la ligne : set CURRENT_ANTI_VER=#
  4. Le nombre (#) correspond à l’index de la rom que vous avez téléchargé. si ce nombre est égal ou supérieur à celui de la rom de votre téléphone vous pouvez alors flasher la rom.  Si ce nombre est inférieur à celui de la rom de votre téléphone, ne flasher pas la rom faxtboot même via TWRP.

Vous trouverez en suivant ce lien vers XDA la liste des index

Que faire si j’ai cassé mon téléphone ?

Si vous avez cassé votre téléphone en outrepassant la protection anti-rollback, il ne vous reste que peu de solutions.

  1. Envoyer votre téléphone dans un centre de réparation agrée afin qu’il procède à la restauration via EDL.
  2. Espérer obtenir un accès au mode EDL et faire la restauration vous même.

Vouloir passer outre la protection anti-rollback est très risquée et a pour résultat la perte de votre téléphone

Vous trouverez sur le forum XDA l’article complet en anglais.

Author

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :