fbpx

Après avoir évoqué la semaine dernière les processeurs AMD, nous allons nous pencher sur la réplique Intel, à savoir les processeurs Core I (3,5 et 7) de huitième génération.  Baptisés “Coffee Lake”, ces puces sont gravées en 14nm, et l’architecture ne change quasiment pas par rapport à la septième génération (Kaby Lake). Le principal changement dans cette nouvelle gamme de puces réside dans le nombre de cœurs. Entrons un peu plus dans les détails dans un premier temps.

Quoi de neuf dans ces processeurs

Nous l’avons évoqué plus haut, pas de grandes nouveautés niveau architecture et gravure. La principale évolution se situe au niveau des cœurs physiques des différents processeurs. Dans le tableau récapitulatif ci-dessous, on remarque que pour la première fois les Core i3 passent à 4 cœurs physiques mais sont par contre dépourvus de l’Hyperthreading (technologie qui permet d’augmenter le nombre de cœurs logiques d’une puce, en l’occurrence, l’Hyperthreading multiplie par deux le nombre de cœurs physiques). Les Core i5 passent à 6 cœurs physiques, toujours sans Hyperthreading et les Core i7 quant à eux sont à 6 cœurs physiques et 12 cœurs logiques grâce à l’Hyperthreading. On peut souligner que seul un modèle de processeur de chaque “gamme” (i7 8700k, i5 8600k et i3 8350k) voit son coefficient multiplicateur débloqué, ce qui facilite l’overclocking. Le support de la mémoire vive est augmenté, DDR4 2666 pour les Core i5 et i7, et DDR4 2400 pour les Core i3 le tout en dual-channel. Tous les processeurs de la gamme possèdent une puce graphique intégrée, mais qui ne subit aucune évolution par rapport à la septième génération de puces.

 

Tableau récapitulatif processeurs 8ième génération Coffee Lake Intel

 

L’autre grande nouveauté (qui risque de faire grincer des dents) est l’annonce d’un nouveau chip-set (Z370) qui sortira en même temps que la nouvelle gamme de processeurs. Il n’y aura malheureusement pas de rétro compatibilité avec les cartes mères équipées du chip-set Z270 bien que le socket utilisé pour les Coffee Lake soit le socket 1151. Il faudra donc investir dans un nouvelle carte mère si vous décidez de passer aux processeurs Coffee Lake… La compatibilité physique est gardée mais la compatibilité “logicielle” ne semble pas possible. Un choix étrange de la part du fondateur, mais peut-être que cela annonce une prochaine mise à jour des chip-sets Z270. Cette supposition est néanmoins peu probable, cela augmenterait encore plus le mécontentement des utilisateurs. Trois autres chip-sets viendront prochainement étoffer l’offre au niveau entrée et milieu de gamme (H370, H310 et B360). Il n’y a toujours pas d’informations au sujet de ces 3 nouveaux jeux de puces à ce jour. On remarque également dans le tableau ci-dessous l’apparition d’un chip-set Z390. On peut se demander à quoi correspondra ce nouveau chip-set. Des processeurs Coffee Lake en huit cœurs ? Les premières puces Ice Lake (prochaines générations du processeur Intel pour ordinateur de bureau) qui pointeraient le bout de leur nez ? Pour l’instant, nous n’avons pas beaucoup plus d’informations.

 

tableau des chipset Intel sortis et à venir

 

Concernant le chip-set Z370, peu de différences avec son prédécesseur, il s’agit surtout d’une grosse mise à jour du chip-set Z270 au final. On peut donc s’étonner de la sortie de ce chip-set. Intel répond que l’ajout de cœurs dans les processeurs nécessite un nouveau jeu de puces pour gérer au mieux l’alimentation des nouvelles puces. La gestion de la mémoire vive a également été repensée pour gérer au mieux la DDR4 2666. (i5 et i7) 

Chipset Intel Z370

Conclusion

Intel nous propose ici une des plus grosses évolutions sur sa gamme depuis 5 ans. En effet, les gains annoncés sont importants et l’ajout de cœurs dans les puces devrait avoir une conséquence notable sur les performances de ses processeurs en applicatif, domaine ou Intel a été devancé par les processeurs Ryzen de son concurrent AMD. D’après les benchmarks que j’ai pu consulté sur plusieurs sites spécialisés, les performances en applicatif sont au rendez-vous et Intel reste devant niveau gaming. Coffee Lake est donc une plutôt bonne réponse aux Ryzen de AMD, mais quelques points noirs sont tout de même à relever.
Tout d’abord, au moment de la sortie des processeurs, seules des cartes mères équipées du chip-set Z370 sont annoncées, ce qui risque de froisser légèrement les utilisateurs, puisqu’il s’agit du chip-set haut de gamme, et risque de coûter cher (entre 140 et 355 euros pour la gamme Asus sur materiel.net). Néanmoins, ASrock a annoncé début janvier les premières cartes mères équipées du chip-set X470 (prévues pour la seconde génération du processeurs Ryzen) et a également annoncé dans le même temps la sortie de nouvelles cartes mères compatibles avec la nouvelle génération de puces Intel et équipées de 4 nouveaux chip-sets (H310, B360, H370, et Z390).
Enfin une bonne nouvelle pour les utilisateurs qui souhaiteront monter une configuration “entrée de gamme” avec un processeur i3-8100 (par exemple) sans être obligé d’acheter une carte mère quasiment aussi chère que le processeur. Le second problème à noter est l’absence de rétro-compatibilité avec le chip-set Z270, ce qui va être un réel frein pour les utilisateurs de la génération précédente de processeurs Intel. On peut également s’étonner de cette stratégie qui enterre les chip-set 200 series qui auront eu une durée de vie très courte, là ou AMD annonce une rétro-compatibilité entre chip-set X370 et X470 moyennant une mise à jour du bios… 

Intel a donc bien reçu le message en proposant enfin une réponse de qualité face aux processeurs Ryzen, mais plusieurs choix “stratégiques” semblent étonnants face à un concurrent qui reprend des couleurs (et des parts de marché) progressivement malgré quelques couacs. (Voir l’article “AMD surfe sur la vague Ryzen” du 20 janvier 2018) Pour l’instant je reste tout de même sceptique, est-il vraiment intéressant de franchir le pas et de monter une configuration Intel Coffee Lake, sachant que pour l’instant seules les cartes mères Z370 (chères) sont disponibles et que AMD annonce sa deuxième génération de puces Ryzen ? Je ne saurais que trop vous conseiller d’attendre l’annonce et surtout les benchmarks des nouvelles puces Ryzen, qui pourraient bien venir nuancer encore un peu plus les arguments pourtant solides de cette huitième gamme de processeurs Intel. Nous serons bientôt fixés puisque les processeurs Ryzen 2000 sont annoncés pour le premier trimestre 2018. Cela nous promet une jolie bataille, tant au niveau des performances qu’au niveau des prix. 

 

 

 

 

Sources : lesnumeriques.com, nextinpact.com, Intel, generation-nt.com, hardware.fr, tomhardware.fr, www.hardwarecooking.fr, materiel.net

 

Author

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :