fbpx
Vous voulez vous lancer dans la photo numérique avec un DSLR ou un hybride, mais le prix des objectif vous refroidit ? Nous allons chercher a savoir si les vielles optiques d’occasion en valent encore la peine.

Pour illustrer mes propos. J’ai en ma possession un Sigma 24-70 f/2.8 EX DG MACRO qui est sorti en 2004, et disponible en occasion aux alentours de 300€ . Au passage j’en suis pleinement satisfait.

Qualité

Pour commencer, il faut savoir qu’une bonne optique, ça ne perd pas en qualité au fur et à mesure des années. La seule contrainte est qu’elle soit correctement entretenue, bien-sûr. Je reviendrai plus tard sur l’état des objectifs. Par contre les technologies évoluent, contrairement aux lentilles qui se trouve a l’intérieur qui elles a l’exception de choc ne bougent pas. Encore moins sur les objectif  haut de gamme.

Il est quand même important de noter que les vieilles optiques, ont quelques défauts comme plus d’aberration chromatique ou un traitement UV non présent, mais cela dépend bien sur de l’objectif en question.

Technologie

Il est évident qu’en notre époque, la technologie évolue très vite. C’est pourquoi sur les vieilles optiques telle celle que j’ai, nous ne verrons pas de stabilisation ou les derniers auto focus ultra rapides.

Etat

Pour ce qui est de l’état général, c’est à vous de juger si l’objectif mérite votre argent.  Par exemple : si l’objectif est usé ou abîmé à l’extérieur, le prix devra être revu à la baisse.  Par contre, il ne faudra surtout pas négliger la propreté. En effet les vieilles optiques sont rarement tropicalisées.  Il arrive que des grains de poussière s’incrustent à l’intérieur de celle-ci.

Vous pouvez les apercevoir en glissant la lampe torche de votre smartphone, la où serai sensé être le boitier, en regardant de l’autre coté, vous les apercevez (ou non). Comme vous le voyez ci dessus, les crasses ne sont pas rares même avec un bon entretien des objectifs. Mais attention il ne faut pas s’alarmer dessus. Si les poussières sont fines, vous ne les verrez même pas à l’image, à moins que vous ne soyez constamment en f/35, a faire des photos de couleur uni. Si vous avez des doutes sur la tailles des crasses, vous pouvez fermer votre diaphragme au maximum et faire une photo du ciel ou d’un mur blanc, en mouvement pour qu’elle soit floue. Cela permettra de les mettre en évidence, dans des condition qui restent extrêmes.

Prix

Pour ce qui est du prix. Il existe plusieurs sites qui proposent la valeur marchande des différentes optiques en occasion (nous ne ferons pas de pub pour un précisément). Vous pouvez vous y référencer pour ne pas vous faire duper par un vendeur. Comme dit plus haut, pour l’état général de l’objectif c’est a vous de voir si le prix convient.

Et il me semble important de rappeler que puisque c’est de l’occasion, vous n’êtes pas à l’abris de tomber sur un vendeur malhonnête, donc renseignez vous. Privilégiez les lieux publics comme un centre commercial qui possède des caméras de surveillance par exemple. Et même si cela me parait logique, prenez un boîtier compatible avec vous (pas forcément votre plus cher) Et n’ayez pas peur de trop tester l’objectif afin de ne pas avoir de mauvaises surprises tel un autofocus qui dysfonctionne.

Mais au delà de ça, ça reste de bonnes affaires pour les amateurs des vieilles optiques. Elles permettent d’acquérir du bon matériel pour évoluer dans le domaine de la photo, sans se ruiner pour autant. Il est possible d’acheter du matériel de meilleur qualité pour moins cher, et ça fait toute la différence car la photo aujourd’hui, c’est un hobby qui coûte très cher. Et je n’abuse pas du terme.

Author

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :