fbpx

Vous rencontrez un ami perdu de vue de longue date pour quelques heures, immortalisez l’instant, mais préfèreriez garder physiquement la marque de cette retrouvaille ? Vous êtes en déplacement et à court de cartes de visites ? Ou vous souhaitez tout simplement innover dans la façon d’imprimer vos photos ? Tous ces cas de figures pourraient bien avoir comme solution Photobee, une imprimante nomade vendue 159€ compatible iPhone et Android que nous déballons aujourd’hui. 

Avant de commencer le déballage, je tiens à remercier la marque Photobee qui nous a envoyé ce produit afin de vous en proposer l’analyse.

Contenu de la boîte

A l’ouverture du colis, nous trouvons la boîte de l’imprimante, accompagnée d’un lot de recharges supplémentaires, permettant de tirer 36 clichés. La boîte de l’imprimante contient quant à elle l’appareil, une recharge, ainsi qu’un câble micro-USB pour la recharge et une notice d’utilisation.

Un design efficace

Au premier déballage, l’apparence de la mini-imprimante fait immédiatement penser à un disque dur externe. La taille, la forme, les choix esthétiques, la majorité des éléments semblent tirer leur inspiration de ces supports de données. Le tout est fait de plastique d’une apparente très bonne qualité.

Avec ses 363g, l’appareil est simple à prendre en main, peu lourd, et il sera facile à transporter. Il semble cependant un peu grand pour rentrer dans n’importe quelle poche, certainement dû à la technologie importante utilisée et la batterie importante, promise comme étant de longue durée par le fabricant.

Pas d’extras, l’imprimante possède deux boutons physiques. Le premier slider latéral sert à allumer le périphérique. Le deuxième, situé en haut, permet d’ouvrir le capot de l’imprimante et ainsi changer la cartouche. C’est aussi simple que cela. Les photos sortent quant à elles par la petite fente située sur le dessus. Enfin, la face latérale contient un port micro-USB pour recharger la batterie de 900Ma, et un trou pour le bouton de réinitialisation de l’appareil.

Sur la face supérieure, le logo de la marque est surmonté de 3 LED. La première concerne l’allumage. La seconde affiche l’état de la connexion entre l’appareil et le smartphone.L’imprimante émet en effet un réseau Wi-Fi sur lequel le smartphone se connecte, comme s’il s’agissait d’une box internet classique. La dernière diode affiche les erreurs. Bien évidemment, les différents états possibles sont détaillés dans la notice.

Premières impressions

On n’a pas deux occasions de faire une première impression. C’est pourquoi celle-ci doit être parfaite. C’est chose réussie. L’impression semble rapide, les images ressorties sont de très bonne qualité, et ne semblent pas déborder de la petite feuille de papier photo. Je suis pour l’instant assez convaincu par ce produit, dont je ferais plus profondément l’utilisation lors du test détaillé à venir la semaine prochaine.

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :